Avec un peu de retard ce mois ci, voici le Cavalier du Mois. Pour nous faire excuser de ce retard, nous vous avons choisi un jeune cavalier très prometteur pour les années à venir. Sa r&ea

cute;putation n’est plus à faire, petit par la taille mais grand par le talent, ce mois de Juin sera consacré à un jeune joueur en herbe au palmarès déjà impressionnant : Colin Verdelhan.

 

Salut Colin, pour commencer nous tenons à te remercier d’avoir accepté de répondre à notre interview de Cavalier du Mois. On suppose que tu joues depuis très longtemps quand on constate ton niveau, cependant tu es encore très jeune, raconte-nous ton parcours ?

Colin VerdelhanDans quelques semaines j 'aurai 15 ans, je pratique l'équitation depuis l'âge de 4ans et le PG depuis l'âge de 6 ans .
J'ai longtemps monté à poneys en dilettante, entre deux autres sports, puis en grandissant j'ai pratiqué de plus en plus sérieusement  par le biais du CSO, que je pratique d'ailleurs encore aujourd'hui !
Quand mes parents ont '' introduit '' le Pony Games dans notre club, j'ai très rapidement adhéré et montré quelques dispositions; à partir de cet instant j'ai pratiqué le plus sérieusement possible les deux disciplines en essayant de développer des savoirs-faire différents mais complémentaires .
J'ai donc pris des cours 1 à 2 fois par semaine sur des poneys de club au départ puis sur les miens, mes parents ont toujours tenu à ce que je pratique en club au milieu d'enfants de tous les âges et tous les niveaux: pendant cette période j'ai aussi beaucoup appris en observant !
De nombreuses années se sont donc écoulées ainsi, entre leçons et compétitions ... jusqu'à ma première sélection en Equipe de France en 2006, j'avais  9 ans à peine .


Tu as été bercé depuis le plus jeune âge dans le milieu équestre, grâce à ta famille avec qui tu partages une passion commune, explique-nous ce que cette atmosphère familiale t’a apporté au jour le jour ?

C'est vrai nous sommes une famille de cavaliers. Mes parents, ma sœur et moi partageons la passion du cheval !
Nous formons une sorte de ''clan'' , nous passons beaucoup de temps ensemble, mais chacun a trouvé sa place dans le respect de l'autre !
Concrètement, le statut d'enfant d'enseignants d'équitation m'a offert de nombreux avantages : des poneys de qualité, un enseignement à la carte, et une pratique régulière, c'est donc une chance !
A chacune de mes erreurs ou de mes difficultés la réponse a été l'écoute, le travail et l'encouragement, mes parents et ma sœur m'ont toujours soutenu, et ont toujours posé sur mon travail un regard exigeant mais bienveillant.
Ma mère est mon coatch depuis le départ, et cela n'a jamais posé de problème, au contraire, notre complicité, le fait qu'elle me connaisse si bien, m'a souvent aidé ; elle sait trouver les mots qui me rassurent et qui me motivent.
La famille est donc pour moi un atout, un soutien et une source d'équilibre !


Parle-nous de ton parcours dans le Pony-Games, tes différentes équipes et poneys ?

Colin VerdelhanComme je le disais précédemment, j'ai toujours pratiqué en club, dans différentes équipes et parfois  même pour d'autres clubs, comme le Gué Pétiton (Saumur), ou bien EM2C Peillard  (Lyon).
J'ai suivi un cursus classique et très progressif ; je suis passé par toutes les catégories, et malgré toutes les sollicitations, mes parents ont tenu à ce que je ne ''grille '' jamais aucune étape. J'avais des facilités mais je n'était qu'un petit enfant et mes parents ne voulaient pas m'écoeurer en me bousculant.
Toutes ces années ont eu pour but d'asseoir solidement des bases techniques, qui me sont si utiles aujourd'hui.
Dans ma ''carrière'', j'ai eu trois poneys importants : LIO, ma shetland noire, avec qui j'ai eu de nombreux podiums en Championnats de France, d'Europe et surtout un titre de Vice Champion du Monde Individuel en 2009.
Puis POPCORN, son fils, avec qui j'ai eu le même palmarès : des titres aux Championnats de France, et d'Europe en PG, mais aussi une médaille d'Argent en CSO aux Championnats de France et aussi et surtout un titre de Vice Champion du Monde Individuel en 2012.
Cette année, alors que je préparais ma nouvelle ponette Opale pour mon entrée dans la catégorie cadet, Quentin Voetzel m'a proposé SPY.
Colbeach Royal Spy est arrivé chez moi il y a quelques mois, et nous avons déjà eu ensemble quelques belles victoires en Peter Dale et en Championnats de France en paires (Grand Tournoi).
J'ai nourri une très grande complicité avec chacun de mes poneys, et chacun d'entre eux m'a apporté beaucoup de plaisir ! Spy mon nouveau compagnon m'apporte déjà beaucoup !


L’année 2012 t’a sacré vice-champion du monde en individuel dans ta catégorie, explique-nous comment tu as travaillé pour arriver à un tel niveau ?

Colin VerdelhanExact, en 2012, j'ai été sacré Vice Champion du Monde en individuel pour la deuxième fois de ma carrière !
Ce championnat a été très émouvant, car si il est facile d'accéder au haut niveau, il est beaucoup plus difficile d'y rester et de reproduire une performance telle que celle ci ! Sur place, la pression était forte, j'ai beaucoup de respect pour les cavaliers Anglo-saxons que je trouve brillants et difficile à battre... Mais soutenu par les supporters Français présents sur place, j'ai réitéré  l'exploit ! j'étais très heureux.
Pour me préparer, je n'ai rien changé à mes habitudes, ni à mes entraînements, les dates des compétitions France, Europe et Monde étant très rapprochées, j'ai seulement veillé à maintenir mon poney dans un bon état de forme physique et morale ; pour le reste j'ai fait confiance aux mois d'entraînements qui ont précédés ! 


Cette année, tu es accompagné d’une nouvelle (et célèbre) monture : Spy. Bien que vous soyez un jeune couple, vous avez déjà brillé en compétition, parle-nous de vous ?

En effet le ''petit'' Spy est arrivé chez nous il y a 5 mois, c'est un projet qui était lattant, et qui s'est concrétisé cette année !
Je pourrai parler de Spy pendant des heures, il est intelligent, vif, gentil, câlin, brillant ... Bref il a beaucoup de qualités !
Les premières semaines, j'ai pris le temps de bien le connaître et j'ai beaucoup travaillé sur le plat, ensuite j'ai commencé les entraînements de Pony-Games.
Techniquement, je suis parti du principe de ne rien changer chez lui et de m'adapter totalement à lui.
Il a beaucoup de force et de caractère, mais il est formidablement bien dressé, donc j'ai trouvé les ''boutons'' assez rapidement. Toute modestie gardée, je pense que nous allons former un joli couple !
En juillet nous participons aux Championnats du Monde Individuel au Danemark, notre couple est un peu jeune pour espérer un résultat cette année, mais nous ferons le maximum !
Je remercie très sincèrement Quentin Voeltzel du  cadeau qu'il me fait avec Spy, grâce à lui, je vais vivre des moments inoubliables !
Comment vois-tu ton avenir dans la discipline, as-tu des rêves ?
Colin VerdelhanMon avenir dans la discipline , je ne le connais pas ! cette année j'ai volontairement fait une pause avec les équipes de France , mais j'espère avoir l'occasion d'être re-sélectionné dans l'avenir .
Je vais aussi continuer à représenter les couleurs de mon club, le Centre Equestre des Oliviers.
Enfin, parmi les rêves que je nourri, il y a celui de jouer un jour avec tous les opens qui sont mes exemples aujourd'hui et celui de participer à de grosses compétitions dans les pays Anglo-saxons .


À côté de l’équitation, que fais-tu ? Aimerais-tu travailler dans les chevaux ? As tu d’autres passions que l’équitation ?

A coté de l'équitation, je ne fait aucune autre activité sportive, je me garde du temps pour moi et pour mes amis. Il m'arrive de travailler des poneys pour les former au CSO ou au PG mais en aucun cas je veux en faire mon métier. Si il n'y a pas de changement d'ici là, je souhaite faire l'Ecole Nationale de la Magistrature, car le droit me passionne depuis longtemps.

Le cheval restera pour toujours mon unique passion et j'espère que grâce à mon futur métier, j'aurai les moyens de pratiquer l'équitation longtemps dans les meilleures conditions.



L’équipe de PonyGames.fr te remercie de tes réponses et te souhaite plein de bonheur et de réussite pour la suite.




A propos de l'auteur

Clément AVICE

Président de BeMOGA, et fondateur de PonyGames.fr, Clément est un passionné du web et du Mounted-Games depuis son plus jeune âge.

Rejoinez-nous !