C'est dans maintenant un peu plus d'une semaine que nos 5 frenchies de l'équipe de France Open s'envoleront pour le pays des moutons, à l'assaut d'un nouvel exploit international !

 

Quentin Voeltzel, Vincent Leroy, Luc Julien, Victor Voeltzel et le dernier sélectionné, Jonathan Marion représenteront à eux 5 le haut niveau tricolore lors du Championnat du Monde en Nouvelle-Zélande. A cette occasion, nous avons rencontré Quentin Voeltzel, pour qui ce rendez-vous représente plus qu'un "simple" Championnat du Monde.

En effet, c'est lors de cette compétition que Quentin égalisera le record du nombre de sélections en équipe de France (10 années !), et incarnera donc le "Lilian Thuram" du Mounted-Games français ! A cette occasion, Quentin reste très humble et insiste surtout sur les rencontres et les émotions plutot que la quantité: "Il est certain que je serai très heureux d'égaler un record, même si c'est surtout la qualité des personnes avec qui j'ai joué qui a toujours retenu mon attention. Depuis 1999 j'ai eu la chance de partager des Championnats du Monde et d'Europe avec des cavaliers talentueux et sympathiques." Le record est dans la participation, pas dans la sélection explique t-il en évoquant Jessica Foissey, cavalière qu'il égalise cette année "Jessica est une pionnière. Nous avons participé à de nombreux évènements sportifs ou agricoles et je pense que le record est surtout là ! Cette année, j'aurai également le plaisir de jouer avec mon frêre Victor."

Quentin Voeltzel

Spy, la monture emblématique de Quentin ces dernières années est partie pour le Sud, chez Colin Verdelhan, jeune espoir français. Des questions se posent alors sur la possibilité pour Quentin d'évoluer en équipe de France pour le Championnat d'Europe et l'an prochain. Il nous répond : "Spy, spy, spy, poney d'exception ! J'espère qu'il va cartonner avec Colin, et surtout qu'il va gagner ! Sinon, ce n'est pas la première fois que je change de monture, et j'espère que dans l'avenir, celà ne se fera que comme ça". Le doute est donc levé, Quentin compte bien mettre une longueur de plus sur son record, pour le bien du haut niveau Français !

 

En parlant de poney, une des particularités d'un Championnat du Monde à l'autre bout du monde réside dans les montures. En effet, comme en 2003 aux Etats Unis, ou en 2008 en Australie, quasiment toutes les équipes seront dans l'obligation de louer des chevaux sur place, et ne pourront donc pas jouer avec les chevaux qu'ils dressent et font évoluer au cours de l'année. De ce fait, les résultats peuvent être très aléatoires en fonction de la qualité des chevaux loués. La défense du titre acquis l'an dernier semble donc compliquée mais pas impossible ! Est-ce donc une pression supplémentaire ? "Le titre de l'an dernier était recherché" explique Quentin, "Cette année, la donne n'est pas la même. Cela étant dit, mis à part au Canada, les poneys loués réussissent plutôt bien à l'équipe de France (3 podiums !)."


 Ombre au tableau, qui a fait réagir plusieurs personnes sur les réseaux sociaux, Isabelle Pierrard, sélectionneur national a annoncé la semaine dernière qu'elle ne pourrait pas accompagner la sélection tricolore en Nouvelle-Zélande. Quentin prendra donc les rênes de l'équipe de France, en plus de son rôle d'acteur sur le terrain. A ce sujet, Quentin déclare "La FFE a décidé depuis Novembre qu'Isabelle Pierrard ne viendrait pas en Nouvelle-Zélande, c'est bien surprenant mais néanmoins préparé ! Il est évident que jouer et représenter le sélectionneur national ne va pas être facile, mais je pense que l'équipe telle qu'elle est donnera le meilleur d'elle même sans se faire prier. Jouer en équipe de France est un honneur et chacun le sait !"




A propos de l'auteur

Clément AVICE

Président de BeMOGA, et fondateur de PonyGames.fr, Clément est un passionné du web et du Mounted-Games depuis son plus jeune âge.

Rejoinez-nous !